Croquis Albin S.Peyron

Croquis accompagnants la première lettre du 1 août 1934 et réalisés le 27 juillet 1934.

Le Corbusier répond à cette lettre le 7 août 1934 et accepte le projet : « Je serais personnellement très heureux de pouvoir vous loger dans une belle petite maison Le Corbusier» et suggère de reparler de ce projet en septembre. 

Albin attendra le 17 octobre pour écrire à nouveau à Le Corbusier en lui envoyant un nouveau croquis et une photo du terrain de Zell. Pour la première fois, le nom «Le Sextant» apparait sur les croquis.

En réponse à cette lettre et comme lui avait suggéré Albin (...)Il va sans dire que, si dans vos cartons, vous avez quelques projets de petites villas répondant aux desideratas suivants(...)

 

Le Corbusier lui propose les plans d’une maison de Week end en banlieue de Paris. Mais Albin, après avoir étudié la proposition décide d’être plus précis et envoie une lettre datée du 12 décembre 1934 et adressée à Messieurs Le Corbusier et Jeanneret.

Messieurs

 

C’est avec la plus grande attention que j’ai étudié depuis samedi votre projet de maison «week-end». On y retrouve les idées très originales dont vous avez toujours été les instigateurs, et dont je suis un très fervent admirateur. Ce projet répond parfaitement aux desiderata auxquelles doit prétendre l’homme désireux de passer 1,2 ou quelques jours en semi camping au bord d’une rivière, d’un lac. La construction légère, la cellule assez réduite, mais qui se continue sur la terrasse ou un terre-plein grâce à son mur basculant, les matériaux légers (bois, éternit, Aciers et fers), le tout concourt à un habitat construit pour quelques années, à bon marché, et que l’on démoliras ou abandonnera quand les réparations importantes se feront sentir par l’usure normale du temps.

Mon programme n’est pas essentiellement le week-end, mais plutôt les vacances, c’est-à-dire maison abandonnée 10 mois l’an, mais où l’on vit deux moi sans arrêt, à une époque où l’on recherche le repos, la santé et le confort également.

 

Le repos vient des sens, de la vue qui aime à se reposer sur ce qui est beau, simple, naturel, de l'ouïe qui désire un peu de silence après l’appartement tumultueux de Paris, la santé nécessite de bons sommeils, des bains de soleil aux besoin, des siestes à l’abri de la chaleur estivale; le confort requiert une belle pièce, claire, aérée sans excès.

Pour ces raisons ma femme et moi attachons une certaine importance aux cachet extérieur, car en vacances on vit beaucoup autour de sa maison. Il faut de l’harmonie entre l’habitat et l’environnement, le sable et les bois de pins. La cuisine, les communs doivent être séparés des pièces d’habitation, les enfants éloignés également de la terrasse. Le bain de soleil doit pouvoir se prendre le matin, à l’abri des regards, les murs assez épais doivent isoler l’intérieur des variations de températures extérieures. Peu d’effort physique à faire, un escalier doux, des châssis de fenêtres simples. Une maison qui se ferme bien l’hiver et qui résiste à l’embrun salé, aux pluies de l’automne.

 

Je crains dans votre projet, la chaleur des cellules, le non fonctionnement des châssis, le coût de ce basculement, la fermeture difficile à assurer pour l’hiver et l’apparence un peu «bains parisiens» de l’extérieur. Les Mathes sont à 4 km du premier village est à 12 km du bourg de la Tremblade. La moindre réparation est d’un coût exorbitant. Je ferai construire un «week-end» aux environs de Paris que je choisirai votre projet 100 % car les hommes du métier y apporteraient le fini, le chic qui caractérisent vos constructions. Aux Mathes, nous devrons compter sur l’entrepreneur du village et non sur un personnel de maîtrise.

Pour ces raisons je ne crois pas qu’il y aurait lieu de pousser plus avant le projet de «week-end» et il me serait très agréable que renonçant à l’idée de la cellule série, qui ne pourrait que difficilement s’adapter à mes besoins et aux conditions ethnographiques des Mathes, vous envisagiez l’étude de la petite maison «océan».

Je suis presque certain qu’un de vos projets envoyé pour devis estimatif à Monsieur Vallot, entrepreneur, les Mathes, Charente inférieure rentrerait dans mes prix. La main-d’œuvre est bon marché ainsi que les matériaux dans cette région.

Mais il se peut d’autre part que vous ne soyez pas intéressé par une maison individuelle, ou cependant, on pourrait réaliser bien des points de votre programme.

Si il en était ainsi, et malgré le très vif regret que j’aurais à ne pas habiter le fruit de vos études et de vos expériences, ne vous croyez pas engagés à me faire cette étude.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now